[HS] Test du jeu mobile Rise of Cultures

Article publié le 21 novembre 2021

Inaugurons la catégorie des [Hors Sujet] avec le test de Rise of Cultures, un jeu mobile de gestion/stratégie disponible sur iOS et Android. Dispose-t-il d’atouts suffisants pour sortir du lot ? Réponse dans ce test.

Développé par Innogames, à qui l’on doit également des jeux mobiles plutôt classiques et efficaces comme Forge of Empires ou encore Elvenar, Rise of Cultures n’ambitionne pas de révolutionner le genre. Il propose de nous faire voyager à travers les cultures les plus connues de l’humanité, et ce à travers les âges. Empire romain, Egypte antique ou encore empire Maya sont ainsi les cultures que vous pourrez débloquer au fur et à mesure de votre progression dans le jeu.

Un jeu grahiquement réussi

Sur le plan technique, le jeu est très réussi et coloré. Les bâtiments, qui évoluent avec le temps, sont détaillés et collent parfaitement à leur époque. Un bon travail a également été réalisé sur les animations des personnages qui peuplent votre cité. Ainsi, les paysans travaillent dans les champs, tandis que les artisans travaillent le fer et les soldats s’entraient à l’arc. Tous les villageois se déplacent dans votre cité, ce qui donne un réel sentiment de vie. En bref, du tout bon sur ce point.

Un jeu classique mais efficace

Jeu de gestion/stratégie oblige, Rise of Cultures est très classique dans sa progression. Vous commencez le jeu avec quelques villageois, avec lesquels vous allez construire vos premières fermes. Ces fermes vous permettent de récolter de la nourriture et les maisons de l’argent, les deux premières ressources du jeu. Avec ces ressources, vous pourrez construire votre première caserne pour les combats, puis votre premier atelier d’artisan, qui débloquera ensuite de nouvelles ressources, vous permettant d’améliorer vos constructions.

Un arbre de recherches vous permettra, moyennant des points de recherche (qui augmentent de 1 toutes les heures dans la limite de 10) ainsi que des ressources bien déterminées, de débloquer de nouvelles technologies. Ces dernières serviront à construire de nouveaux bâtiments ou à former de nouveaux types d’unités militaires. Cette mécanique est du déjà-vu dans ce genre de jeu mais c’est efficace et motivant.

Un jeu qui aime prendre son temps

Autant vous prévenir tout de suite, si vous êtes adepte des jeux de ce type qui vous offrent tout un tas de contenu vous permettant de jouer de longues heures, ce jeu risque de vous frustrer. En effet, Rise of Cultures est un jeu qui prend son temps pour dévoiler son contenu. En revanche, si vous cherchez un jeu qui ne demande pas beaucoup d’investissement, que vous aimez jouer quelques minutes, si vous êtes joueur occasionnel donc, alors, ce jeu mobile pourrait vous plaire.

Le système de progression est ainsi très lent. Les ressources qui vous sont demandées pour construire les nouveaux bâtiments et pour progresser dans l’arbre des recherches sont telles qu’il vous faudra la plupart du temps attendre plusieurs heures voire plusieurs jours pour les obtenir. Ce qui vous oblige ainsi à revenir régulièrement sur le jeu, mais de façon brève. Personnellement, même si ce rythme peut parfois paraître frustrant, je le trouve très motivant, et j’ai toujours envie d’aller plus loin, afin de débloquer les prochaines recherches ou de faire évoluer mes bâtiments.

Des combats guère passionnants

Car oui, dans Rise of Cultures, il vous faudra combattre. Les combats ont lieu contre l’environnement, c’est-à-dire d’autres unités gérées par le jeu. Il n’y a pas de combats entre joueurs, ce que certains joueurs apprécieront (finis les pillages lorsque l’on s’absente), alors que d’autres le regretteront (l’intérêt peu paraître limité). Les combats sont obligatoires puisque si vous ne les réalisez pas, vous ne pourrez pas remplir les objectifs vous permettant de progresser dans l’aventure. Le jeu vous guide en effet via des objectifs obligatoires à remplir, en échange de récompenses, ce qui peut donner l’impression d’être tenus par la main tout au long du jeu.

Un mode multijoueur limité

Le jeu propose un système d’alliance, qui pour le moment s’avère très limité. Vous pouvez certes discuter dans le chat de l’alliance mais dans la mesure où il n’y a pas grand chose à faire en groupe, les discussions sont limitées. Le jeu propose bien une chasse au trésor, qui permet de gagner des récompenses en fonction de sa progression et de celle de l’alliance, mais pour ma part, je préfère garder mes ressources pour progresser dans l’aventure principale (les ressources étant déjà longues à obtenir, autant les conserver.)

Teaser de Rise of Cultures

En résumé : Rise of Cultures est un beau et bon jeu, il plaira sans aucun doute aux joueurs occasionnels pour qui attendre plusieurs heures avant d’avoir les ressources nécessaires n’est pas dérangeant. Pour les autres, je ne peux que vous conseiller de l’essayer quand même, le plaisir de voir sa cité évoluer avec le temps l’emportera peut-être sur le reste.

Points positifs

  • un jeu bien fait qui fourmille de détails
  • un système de progression d’âges qui donne envie d’aller plus loin
  • un jeu idéal pour les joueurs occasionnels
  • pas de pub

Points négatifs

  • un jeu lent qui ne plaira pas aux joueurs réguliers
  • une absence presque totale d’interaction entre joueurs
  • jeu très dirigiste dans la réalisation des objectifs

Rise of Culture est un jeu gratuit disponible sur iOs et Android.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.