Pourquoi certaines personnes ronflent en dormant ?

Près de 10 millions de français sont touchés par la ronchopathie, c’est-à-dire le fait de ronfler en dormant. Ce phénomène, bien que sans gravité, a souvent tendance à gâcher la nuit de l’entourage. Mais pourquoi certains auront tendance à réveiller toute la maison en ronflant alors que d’autres ne ronfleront qu’occasionnellement ?

Un phénomène sans conséquence…

Le ronflement se produit lorsque les tissus qui composent la bouche, la gorge ou le nez sont anormalement resserrés. Ce resserrement induit une vibration des tissus au passage de l’air. En résumé, l’air qui passe est bouchée ce qui explique ce bruit si désagréable.

Selon que le ronflement est lié à un mauvais passage de l’air dans la gorge, le nez ou la bouche, le son sera différent. Il sera plutôt fort dans la gorge, sifflant dans le nez et aspiré dans la bouche.

...que certains facteurs peuvent accentuer

Avec l’âge qui augmente, la fréquence des ronflements aura aussi tendance à augmenter, les muscles de la gorge perdant de plus en plus de tonicité. Lorsque l’on boit de l’alcool, même une personne qui ne ronfle pas normalement aura plus de chance de ronfler car l’alcool va diminuer le tonus des muscles. L’obésité enfin, en augmentant la taille des tissus, va gêner davantage la circulation de l’air.

Si vous êtes ronfleur ou que vos nuits sont gâchés par un ronfleur, les premières mesures à prendre sont donc simples. Tentez de faire un régime, supprimer l’alcool et le tabac, et enfin éviter de dormir sur le dos, cette position favorisant le ronflement.

L’info en plus : un ronfleur ne s’entend jamais ronfler alors qu’il peut empêcher son voisin de dormir paisiblement. Pourquoi une telle injustice ? Même lorsque l’on dort, le cerveau reste en alerte et continue d’écouter ce qui se passe autour. Le fait que son propre ronflement ne le réveille pas provient du fait que le cerveau « trie » les sons environnants et ce son ne le perturbe pas outre mesure tout simplement parce qu’il y est habitué.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.