Pourquoi dit-on « pleurer comme une Madeleine » ?

Cette expression renvoie non pas au célèbre gâteau de Proust, mais trouve ses origines dans la Bible, et renvoie plus précisément à Marie-Madeleine.

Qui est Marie-Madeleine ?

Egalement connue sous le nom de Marie de Magdala, Marie-Madeleine était une prostituée, qui devint par la suite une des plus fidèles disciples de Jésus, au point d’avoir été surnommée apôtre des apôtres.

Que s’est-il passé ?

Alors qu’il était attablé, Marie-Madeleine se présente devant Jésus et lui lave les pieds avec ses larmes tout en lui confessant ses péchés. Puis elle les sèche avec ses cheveux, les couvre de baisers et y répand du parfum. Devant cette volonté de se repentir, Jésus va lui pardonner.

C’est également elle qui pleure en découvrant le tombeau de Jésus ouvert et vide.

Ce sont donc ces pleurs répétés qui ont donné naissance à l’expression « pleurer commune une Madeleine » avec un M majuscule en référence donc à Marie Madeleine.

L’info en plus : thèse popularisée par le roman Da Vinci Code de Dan Brown, Marie-Madeleine aurait été la compagne de Jésus, avec qui elle aurait eu une descendance.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *