Pourquoi les anglais roulent à gauche ?

A l’origine

Il faut revenir en arrière, à l’époque du Moyen-Age et des chevaliers pour comprendre l’origine de la conduite à gauche. Pour des raisons pratiques, nos ancêtres portaient leur épée sur la jambe gauche, afin de pouvoir facilement la dégainer si besoin, la plupart des êtres humains étant droitiers. Il valait donc ainsi mieux croiser un ennemi par la gauche, pour pouvoir mieux la manier.

Une évolution venue des Etats-Unis

C’est à la fin du 18ème siècle que les choses ont évolué, aux Etats-Unis d’abord. Un nouveau chariot américain fit son apparition, tracté par 8 chevaux, sans siège pour le cocher, ce dernier s’installait donc à l’arrière gauche pour pouvoir manier son fouet de la main droite. il était ainsi plus facile de rouler à droite pour pouvoir se retourner et vérifier que les roues ne se touchent pas lorsqu’on croisait un autre chariot. Ce type de chariot se développa un peu partout, sauf en Angleterre où les routes étaient trop étroites

Le rôle de Napoléon Bonaparte

En Europe, c’est Napoléon qui est à l’origine de la conduite à droite. En effet, afin de jouer l’effet de surprise dans les combats, Napoléon, grand stratège, eut l’idée d’attaquer par la droite. Jusqu’alors, la stratégie militaire exigeait de commencer les combats sur le flanc gauche de la cavalerie adverse. Fort de ces succès, il décida ensuite d’imposer la conduite à droite dans les pays conquis, mais pas aux anglais invaincus. C’est ainsi en 1804 qu’il décréta en France la conduite à droite.

L’info en plus : la circulation à gauche se pratique dans environ 75 pays. Pour la plupart, des pays historiquement liés au Royaume-Uni, comme le Japon ou la République d’Irlande. Ou bien d’anciennes colonies britanniques, comme le Kenya, l’Afrique du Sud, le Mozambique, l’Inde ou encore le Bangladesh.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.