Pourquoi les films sortent le mercredi au cinéma ?

La France, ainsi que la Belgique, sont les seuls pays où les films sortent en salle le mercredi.

Une tradition qui a évolué selon les périodes

Il n’en a pas toujours été ainsi. Il s’agit en réalité d »une tradition qui a évolué avec le temps.

Avant 1936, le seul jour non travaillé de la semaine était le dimanche. Les films sortaient donc le vendredi, afin de permettre de régler d’éventuels problèmes techniques le samedi.

Après 1936, le jour chômé est devenu le samedi. Le jour de sortie des films en salle a donc été décalé au jeudi, pour la même raison que précédemment. Puis au mercredi pour des raisons techniques.

Après la Seconde Guerre mondiale, il est décidé que les sorties auront lieu le jeudi, afin de coïncider avec le jour de repos des écoliers. En effet, devant être accompagnés d’un adulte, c’est autant de tickets de cinéma supplémentaires vendus à des jeunes accompagnés friands de nouveautés.

En 1972 enfin, la sortie des films est fixée au mercredi pour se caler sur le nouveau jour de repos des écoliers.

Une absence de réglementation

La sortie des films en salle le mercredi répond donc à une logique commerciale ainsi qu’à une tradition bien ancrée. Mais non à une obligation légale des distributeurs, qui peuvent dans les faits décider du jour de sortie qu’ils souhaitent. Il peut ainsi arriver que des distributeurs sortent un film un jour férié par exemple.

La tradition reste forte, d’autant plus que perdure l’idée qu’une sortie en salle le mercredi permet de faire marcher le bouche à oreille pour attirer de nombreux spectateurs durant le week-end.

L’info en plus : une législation de 1990 interdisait aux chaînes de télévision généralistes gratuites de diffuser des longs métrages le mercredi, dans le but de protéger l’exploitation des films en salle. Cependant, afin de tenir compte de la concurrence des services de SVOD (Netflix, Disney +, etc.) et du changement de comportement des téléspectateurs, le décret n° 2020-984 du 5 août 2020 met fin à cette réglementation vieillissante et inadaptée.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *