Pourquoi y a-t-il plus de droitiers que de gauchers ?

Statistiquement, il y a entre 85 et 90% de droitiers dans le monde. On aurait pu légitimement s’attendre à ce qu’il y ait une répartition de l’ordre de 50% de droitiers et 50% de gauchers, si ce choix était fait de façon aléatoire. Il n’en est rien, vous l’aurez compris.

Cette question divise les chercheurs mais une réponse semble se dessiner.

L’asymétrie du cerveau

Il faut tout d’abord savoir que notre cerveau a 2 parties, appelées hémisphère gauche et hémisphère droit. Lorsque l’on utilise une partie de la moitié du corps droit (pied, main, etc…), c’est l’hémisphère gauche qui est sollicité. Et l’inverse est vrai pour le côté gauche du cerveau qui est contrôlé par l’hémisphère droit.

L’importance de l’hémisphère gauche

Les études démontrent que l’hémisphère gauche est l’hémisphère dominant, dans la mesure où c’est lui qui nous permet de parler, de faire bouger les deux mains, fermer les deux yeux, et c’est la partie du cerveau la plus active lorsque l’on est en mouvement ; elle joue un rôle important dans la motricité.

S’il y a plus de droitiers, c’est donc probablement parce que le cerveau gauche est dominant, logique inversée.

D’autres facteurs peuvent l’expliquer

Les scientifiques envisagent également d’autres facteurs comme la génétique, car ils ont constaté que lorsque l’un, et plus encore lorsque les deux parents sont gauchers, la proportion d’enfants gauchers est plus fortes, respectivement de 20% et 27%.

La place du fœtus dans le ventre de la mère pourrait également être l’une des explications. L’utérus de la mère se développant davantage vers la droite, le fœtus est placé d’une certaine manière qui laisse plus d’espace au bras droit.

L’info en plus : la latéralité est la préférence d’un individu pour la gauche ou pour la droite. Un droitier dont l’œil directeur est le droit est dit homogène, idem pour le gaucher. En revanche, un droitier dont l’œil directeur est le gauche est dit croisé ; dans ce cas, son hémisphère dominant est l’hémisphère gauche. La population mondiale est homogène à environ 70%. Ainsi, distinguer les droitiers des gauchers uniquement par leur préférence manuelle n’est donc pas suffisant.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *